"Enter the void" de Gaspar Noë

ENTER THE VOID

ENTER THE VOID

Uhm…. “Perplexe” !!!
C’est le mot que j’ai eu presque tout le long de ce film. (Presque, presque…).
C’est à se demander si l’excuse du “Livre des morts Tibetain” pour lancer le voyage psyché d’Oscar n’est pas juste là pour donner un côté intello à cette histoire que j’ai senti venir par avance. La lumière jaune, aider sa sœur qui est seule depuis son “meurtre” et la mort de ses parents.
Certes la mise en scène est vraiment bien fichue (filmé à la première personne, étonnant ce que Gaspar peut faire avec les mouvements de caméras!) mais ne m’a pas plus emportée que cela dans l’histoire de ce frère et de cette sœur.
Je me demande quand même fortement si Gaspar Noë a vraiment lu “Le livre des morts Tibétain” et n’en a pas juste lu un résumé.
Moi qui l’ai lu plusieurs fois, je ne le retrouve pas dans ce film, il est comme “vide” de sa présence.

J’aurais préféré revoir “Irréversible” plus “coup de poing” et viscérale et finalement beaucoup plus psychédélique et “véridique” quelque part…
Le côté drogues/sexes est soporifique même si il n’est pas usé à outrance, sauf vers la fin mais là encore je m’y attendais… (En y laissant un peu de suspense dans ce “void” 😉 “Come… Come “inside” ….)

Oui, il “plane” au dessus de ce que certains disent comme étant les deux choses les plus importantes dans la vie “l’amour” et le “sexe” avec les drogues, uhm… Et? Rien d’autre?

J’avais lu quelques critiques sur ce film comme quoi il était marquant. Mouais…
Sans plus pour moi…
Je le re-vérais un jour sûrement ce film mais en restant “perplexe”…!

P.s : en y repensant, je trouve que le côté esthétique de l’image (les couleurs) est un peu trop – désolé – minimaliste. (J’ai bien dit “un peu trop” et pas totalement!)

Bande annonce du film :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *